Modeste proposition

Autres théâtres

  • Date 10, 11 et 12 septembre

A la Maison des Métallos

Les mardi 10, mercredi 11 et jeudi 12 septembre, à 18h30 et 22h15.

Dans le cadre du Festival « Une semaine en compagnie » – six jours pour découvrir six aventures théâtrales dans deux lieux franciliens.
Une collaboration entre La Maison des Métallos à Paris et le Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis.

 

Jonathan Heckel, vêtu de sa tenue de boucher, accueille les spectateurs dans la salle, parle des curiosités du quartier, de ce qu’il a pu observer des alentours de la Maison des Métallos, et l’air de rien, le spectacle a déjà commencé. Parce qu’il fait tout à la fois, il donne l’impression d’une totale improvisation : tout en coupant les oignons puis en les faisant revenir, il distribue du saucisson dans la salle, qu’on goûte volontiers, puis il commence à faire revenir les oignons, avec un peu de vinaigre balsamique et du sucre !

 

En effet, sa scène de jeu est en réalité un simple plan de travail, avec deux plaques chauffantes, des poêles, couteaux,  plus loin un hachoir à viande qu’on verra en action un peu plus tard, ou encore un lecteur de musique. D’un air détaché mais avec les gestes sûrs du boucher – il a pour ce faire appris le métier à Villeréal où le spectacle a vu le jour – il se lance dans ce pamphlet satirique qui énonce la solution magique pour combattre la pauvreté : manger les enfants.

 

Jonathan Heckel cite un passage de Swift mais s’appuie sur des faits bien contemporains, chiffres à l’appui, pour décrire ce qui serait une véritable industrie de la viande, en remettant les abattoirs de la Villette en activité, en engendrant des bénéfices… Tout en élaborant son propos, il ne cesse de cuisiner, souvent au rythme de la musique. Il découpe la viande en fins quartiers, en fait des steaks grâce au hachoir, puis des hamburgers qu’il finit par servir au public d’un air grave. Malgré l’odeur appétissante presque personne n’ose en prendre. Ma voisine s’y risqua et assura que c’était très bon.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *