Splendid’s

  • Date

-De Jean Genet
-Mise en scène de L. Gutmann
-Du 27 janvier au 12 février 2005
-CDN de Montreuil
Une bande de malfrats enfermés dans la chambre d’un palace. Dehors, la police guette. Pris au piège, ils ne savent pas que tout est joué.

Certains veulent lutter jusqu’au bout, se conformer à l’image que se fait d’eux la société : « bandits d’honneur » d’un exemplaire courage. Et puis il y a ceux qui veulent affirmer « le courage d’être lâches », capituler, sauver leur peau… Ensemble, ils composent un être unique, une identité cohérente se désagrégeant peu à peu. Et chaque fragment du tout se réfugie sous un déguisement – au propre comme au figuré – trop grand pour lui, prend un rôle qu’il est incapable d’assumer. Comme toujours chez Genet, l’affirmation de soi passe par le masque. Se pose alors la question : qui peut-on trahir ? Soi-même ou l’image que les autres se font de vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *