Représentation publique – Cyrano – Théâtre de Suresnes

Théâtre de Suresnes Jean Vilar

  • Date du 10 au 14 novembre
  • Mise en scène Lazare Herson-Macarel
  • Assistante à la mise en scène Chloé Bonifay
  • Production Compagnie de la jeunesse aimable
  • Coproduction Théâtre Jean Vilar / Suresnes, Scènes du Golfe / Vannes, Théâtre de la Coupe d’Or / Rochefort, Théâtre Roger Barat / Herblay, Théâtre André Malraux / Chevilly-Larue, Les Passerelles / Pontault- Combault, Théâtre Montansier / Versailles. Avec la participation du Jeune Théâtre National
  • Comédiens Harrison Arevalo, Julien Campani, Philippe Canales, Céline Chéenne, Eddie Chignara, Joseph Fourez, David Guez, Morgane Nairaud, Gaëlle Voukissa
  • Musiciens Salomé Gasselin et Pierre-Louis Jozan
  • Scénographie Ingrid Pettigrew
  • Costumes Alice Duchange
  • Lumières Jérémie Papin
  • Création musicale Salomé Gasselin et Pierre-Louis Jozan
  • Maquillage Pauline Bry
  • Collaboration artistique Philippe Canales
Capture d’écran 2017-11-06 à 18.45.15

Un vent de création souffle sur le théâtre de Suresnes. Olivier Meyer, directeur, ouvre la scène de son théâtre à Lazare Herson-Macarel, qui a réalisé un rêve d’artiste en montant « Cyrano de Bergerac ». Allons en savoir plus.

Qui n’a jamais rêvé de voir les dessous d’une création?
Pour permettre au spectateur de découvrir les dessous d’une création,
Lazare Helson-Macarel autorise exceptionnellement les spectateurs à observer la répétition qu’il dirige avec ses comédiens. Nous assistons donc à la mise en place sur le plateau, du début de l’acte 4. Roxanne arrive, lit les didascalies du début de la pièce et part de la scène. Puis débute l’action où les gascons de Gascogne assiègent les espagnols à Arras. Mais cette fameuse compagnie du duc de Guiche se retrouve bloquée et affamée. Elle se décourage, tandis que Cyrano franchit la ligne du front chaque jour pour envoyer une lettre à la belle Roxanne qu’il signe du nom de Christian.

Le début du récit est installé, nous allons alors assister à la mise en place des déplacements, des mouvements, des intonations, des gestes… Les comédiens recommencent selon les nouvelles suggestions de Lazare, qui propose d’essayer d’autres dispositions, d’autres jeux, d’autres démarches. Les costumes définitifs ne sont pas arrivés. Toutefois, le décor minimaliste lui est présent. Deux grands panneaux de bois qui ressemblent à des portes, des tables et des chaises couchées dessus qui ressemblent aux toits d’Arras, des portants de vêtements qui semblent clôturer le camp, et quelques marches qui forment un petit escalier. Le metteur en scène a choisi un décor qui s’adapte à tous les scènes, aux 5 actes. Ce qui est vraiment bien pratique. Que les personnages s’affairent sur un champ de bataille ou discutent dans l’intimité d’une chambre, le décor ne change pas.

Le texte semble parfois hésitant. Mais nous en sommes encore à la répétition. De plus, il faut rappeler qu’il se compose d’environ 2 600 vers dont près de 1 600 sont prononcés par Cyrano. Le tout presque entièrement en alexandrins. En plus, plusieurs registres se mélangent. Pour souligner le rythme du vers ou les effets comiques, une batterie accompagne les comédiens ainsi qu’une viole de gambe. Cela peut intriguer car ce n’est pas courant de réunir les deux instruments dans un classique. Ces choix participent d’une vision originale qui se construit par un passionné qui veut une création qui fasse ressortir la fraternité et la générosité qui existe en chacun de nous.

cyrano_-_compagnie_de_la_jeunesse_aimable__prod__baptiste_lobjoy-2207_bd

Cyranophoto de répétition (c) Cie Jeunesse Aimable

Un mythe qui se réinvente sans cesse
Combien de metteurs en scène et de comédiens n’ont pas rêvé de monter et jouer « Cyrano de Bergerac » ? Certains se lancent dans l’aventure comme c’est le cas du metteur en scène Lazare Herson-Macarel. Lors d’un précédent spectacle, il avait dit au comédien Eddie Chignara, qu’un jour il monterait Cyrano et que cela sera lui qui aura le rôle principal.
Neuf ans plus tard, le projet devient concret et prend vie au théâtre de Suresnes. L’idée n’est pas de refaire ou de copier ce qui a déjà été fait. C’est alors une vision très personnelle qui va prendre forme, entouré de 9 comédiens : Harrison Arevalo, Julien Campani, Philippe Canales, Céline Chéenne, Eddie Chignara, Joseph Fourez, David Guez, Morgane Nairaud, Gaëlle Voukissa ainsi que deux musiciens : Salomé Gasselin et Pierre-Louis Jozan.

cyrano_-_compagnie_de_la_jeunesse_aimable__prod__baptiste_lobjoy-2204_bd

Cyranophoto de répétition (c) Cie Jeunesse Aimable

Il était une fois Cyrano
«Cyrano de Bergerac» fait partie des pièces les plus populaires du théâtre français. N’’y a pas un soir sur la planète,
raconte-t-on, ou elle ne serait pas jouée ? Son auteur, Edmond Rostand (1868 – 1918), s’est très librement inspiré de l’œuvre de l’écrivain libertin, fin bretteur, Savinien de Cyrano de Bergerac (1619 – 1655). La première représentation a eu lieu le 28 décembre 1897 à la Porte St Martin. Le succès a été immédiat. Le jour de la première, 20 minutes ininterrompues d’applaudissements qui concluront le spectacle. Elle sera jouée quatre cents fois de décembre 1897 à mars 1899 et atteint la millième en 1913. Plus d’un siècle plus tard, la pièce se joue toujours avec vigueur et reste ancrée profondément dans la culture et dans l’imaginaire français.

cyrano_-_compagnie_de_la_jeunesse_aimable__prod__baptiste_lobjoy-0784_bd

Cyranophoto de répétition (c) Cie Jeunesse Aimable

La curiosité a été piquée : nous souhaitons savoir quelle tête aura ce « Cyrano » lors de la première. Et où nous emmènera Lazare Herson-Macarel et sa troupe pendant ces 2h30. Prêt à tenter l’aventure ?

Cyrano mis en scène par Lazare Herson-Macarel sera joué au théâtre de Suresnes Jean Vilar du 10 au 14 novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *