Nouvelle année pour Le Souffleur, nouveaux projets. Mais vous, qu'attendez-vous de nous pour 2015 ? Faites-le nous savoir à lesouffleur@gmail.com

Ousséni Sako

Rencontre au Tarmac avec le danseur et chorégraphe Ousséni Sako, à l’issue de Clameur des arènes. Propos recueillis par Paul Francesconi et Davi...

Portrait

Ousséni Sako

Invitations

Voir les invitations

Le recrutement 2014/2015 est terminé. Merci à tous !

Envie de partager la critique d'un spectacle qui vous aurait marqué ? C'est possible. Envoyez votre papier à notre adresse mail :
lesouffleur@gmail.com

Nous attendons avec impatience vos critiques spontanées !

  • Le Misanthrope

    Oui, on ne joue que l’invivable au théâtre, la tragédie, je dis, la tragédie, c’est l’invivable. Si je vais jusqu’au bout de ma pensée, je crois qu’il n’y a de théâtre que tragique...

    Critique

    Le Misanthrope
  • Grand prix de littérature dramatique 2014 : Clémence Weill pour sa pièce “Pierre. Ciseaux. Papier.”

    Chaque année depuis 2005, le grand prix de littérature dramatique – sous la houlette du centre national du théâtre –, récompense un auteur et une écriture remarqués par le jury. Le Souffleu...

    Contrepoint

    Grand prix de littérature dramatique 2014 : Clémence Weill pour sa pièce "Pierre. Ciseaux. Papier."
  • La Machine de l’homme

    Au centre du plateau, une estrade carrée surélevée, recouverte par un futon. La scène est ainsi circonscrite sur un espace plus réduit, autour duquel Stanislas Siwiorek concentre son jeu d’...

    Critique

    La Machine de l'homme
  • Affabulazione

    S’attaquer à un texte de Pier Paolo Pasolini nécessite un peu de cran et beaucoup de travail. Des dialogues fleuves qui frisent les monologues et une parole chargée de tant de nuances que la trad...

    Critique

    Affabulazione
  • La nostalgie du brigadier

    C’est le regardeur qui fait l’œuvre. Marcel Duchamp     Avez-vous remarqué, cher spectateur, qu’il n’y a presque plus de lever de rideau au théâtre ? La lumière, fondu au noir ...

    Contrepoint

    La nostalgie du brigadier
  • LA MISSION

      Des hommes sortent des soubassements du temps, d’un passé de révolution. L’immense roue tourne inéluctablement et ils émergent. Mi-fantômes, mi-fantasmes. Existent-ils ces protagoniste...

    Critique

    LA MISSION
  • En Attendant Godot

    Aboutissement de plusieurs années de travail consacrées à Beckett, la compagnie Interstices présente un En Attendant Godot brut, efficace et d’une puissance incontestable, réussissant le pari s...

    Critique

    En Attendant Godot
  • Un seul été

    Le spectacle se finit dans le noir sur un long cliquetis qui ressemble au bruit de bobine d’un film fini qui tourne dans le vide. Et semble tout résumer.   Une fois la lumière rallumée, ma v...

    Critique

    Un seul été
  • La Mouette

    Loin d’avoir du plomb dans l’aile, La Mouette de Tchekhov (1860-1904) mise en scène par Yann-Joël Collin, s’envole au Théâtre des quartiers d’Ivry. Légère et piquante que...

    Critique

    La Mouette
  • Les particules élémentaires

    Bien qu’utilisant presque exclusivement le mode de la narration comme fil directeur de son travail, Julien Gosselin parvient à sublimer la verve houelbecquienne par le prisme du médium vidéo et s...

    Critique

    Les particules élémentaires
  • Fugue en L mineure

    Prix du public au concours du Théâtre 13 la saison passée, Fugue en L mineure, première pièce de Léonie Casthel, et première mise en scène de Chloé Simoneau, propose un séduisant voyage dans...

    Critique

    Fugue en L mineure
  • Avant l’oubli, se retrouver (diptyque)

    Aurélie Van Den Daele ouvre sa résidence au Théâtre de l’Aquarium en présentant non pas un, mais deux spectacles : Dans les veines ralenties, qui reprend la trame de Cris et Chuchotements d’I...

    Critique

    Avant l'oubli, se retrouver (diptyque)