C'est bientôt la rentrée. Le Souffleur est déjà dans les starting block. Alors encore un peu de patience et nous débuterons en fanfare cette nouvelle année théâtrale.

Les Compagnons Butineurs

  Rencontre avec : Marie Maucorps, metteure en scène.   Comédiens : Arthur Amard, Adèle Gascuel, Yannick Gonzalez, Cléa Laizé, Nouch ...

Portrait

Les Compagnons Butineurs

Invitations

Voir les invitations

Le recrutement 2014/2015 est ouvert.

Envie de rejoindre l'équipe ? Qu'une solution, envoyez votre C.V et une critique d'un spectacle, datant de moins de trois ans, à notre adresse mail :
lesouffleur@gmail.com

Nous attendons avec impatience vos candidatures !

  • « Theatre is People » ou manifeste pour l’Humanité

    Nous sommes en 1973. A l’heure où le premier choc pétrolier entraîne un bouleversement économique mondial, à l’heure où les ressources de la Grande-Bretagne sont peu à peu offertes, marchan...

    Contrepoint

    « Theatre is People » ou manifeste pour l’Humanité
  • Intérieur

    On va à un spectacle de Claude Régy comme on va à la messe ou au temple, en faisant silence. On suit Claude Régy, années après années, comme on entre en religion – au point qu’un spectateur...

    Critique

    Intérieur
  • « Penses-tu qu’avec ton théâtre à la con tu vas libérer la Palestine? Qu’as-tu fait pour Gaza ? Qu’as-tu fait pour Hébron ? »

      Parce que faire du théâtre en Palestine ne va pas de soi, trois comédiens du Yes Théâtre d’Hébron montent sur les planches d’une terre aux enjeux complexes pour interroger leur utilit...

    Contrepoint

    « Penses-tu qu’avec ton théâtre à la con tu vas libérer la Palestine? Qu’as-tu fait pour Gaza ? Qu’as-tu fait pour Hébron ? »
  • Le détail et le murmure – Théâtre et télévision

    Si vous voulez vraiment, le cinéma, c’est-à-dire le moment où on écrit son scénario, où on rencontre les techniciens qui vont travailler avec vous, où les décorateurs préparent le décor, o...

    Contrepoint

    Le détail et le murmure - Théâtre et télévision
  • Summer of Loge 5

    Summer of Loge #5 Théâtre La Loge Du 1er au 19 juillet 2014 Théâtre : Benjamin Porée, Laurent Bazin (cie Mesden), Raouf Raïs (collectif Hubris), Thomas Matalou (collectif ADM), Christine Armang...

    Critique

    Summer of Loge 5
  • Le cercle des illusionnistes

    Le théâtre est projet de liberté. Il n’est pas ceci ou cela, mais ceci et cela. Laurent Terzieff     La scène est petite mais je n’en ai jamais vu de si grande. Jamais vu la Grande C...

    Critique

    Le cercle des illusionnistes
  • Special 1.1

    Le Souffleur a récemment décidé de s’intéresser à quelques compagnies de manière plus suivie. Ce processus permettra, peut-être, de mieux appréhender un projet ainsi que de faire évolu...

    Critique

    Special 1.1
  • Les sept jours de Simon Labrosse

    Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. Ce pourrait être l’é...

    Critique

    Les sept jours de Simon Labrosse
  • Viens voir les comédiens … du LIFT festival de Londres!

      L’équipe du LIFT festival a sillonné la planète pour aller voir les comédiens qui animent et transforment la scène théâtrale contemporaine. Des artistes téméraires à l’imagination...

    Contrepoint

  • L’oublié(e)

    Danse, continue à danser ! Ne te demande pas pourquoi. Il ne faut pas penser à la signification des choses. Il n’y en a aucune au départ. Si on commence à y réfléchir, les jambes s’arrêten...

    Critique

    L'oublié(e)
  • Testament, She She Pop et leurs pères

    Mise en scène et écriture: She She Pop Joué par: Sebastian et Joachim Bark, Johanna Freiburgh, Fanni et Peter Halmburger, Lisa Lucassen, Mieke et Manfred Matzke, Ilia et Théo Papatheodorou, Berit ...

    Critique

    Testament, She She Pop et leurs pères
  • Hernani

    Trois espèces de spectateurs composent ce qu’on est convenu d’appeler le public : premièrement, les femmes ; deuxièmement, les penseurs ; troisièmement, la foule proprement dite. Ce...

    Critique

    Hernani